Vegetation

La commune de Duékoué est située dans la zone forestière à l’ouest de la Côte d’Ivoire. La végétation fait partie du domaine guinéen avec une dominance de forêt mésophile dense et humide.

Cette forêt, loin de constituer une voûte homogène s’est considérablement dégradée sous l’effet conjugué des feux de brousse, des exploitations forestières abusives ainsi que de la pratique de l’agriculture itinérante sur brûlis.

La végétation, objet d’une intense exploitation est très riche en essences forestière et la composition floristique de cette forêt est très variée. Parmi ces essences, les plus répandues et les plus exploitées sont : le Sipo, l’Acajou, le Samba, le Niangon, le Fraké et le Framiré.

L’exploitation anarchique du couvert forestier a engendré des friches de 10 à 15 ans et surtout des jachères et parcelle de roseaux dans la commune. Le département de Duékoué dispose de trois (03) aires protégées (la forêt classée de DUEKOUE, la forêt classée de SCIO et la réserve du Mont PEKO) d’une superficie totale de 170642 ha. Elles sont sous la gestion de la SODEFOR pour les forêts classées et de l’OIPR pour la réserve du mont PEKO.

D’une superficie de 52 679 hectares, la forêt classée de Duékoué couvre environ le dixième de la partie ouest du territoire communal au niveau du village de Niambly.

Le diagnostic de la forêt classée réalisé en 1992 a donné les taux suivant ;

  • 52¨% de forêt potentielle soit 27919,8 hectares
  • 23% de cultures soit 12116,17 hectares avec 1235 exploitants agricoles
  • 8% de jachère soit 4214,32 hectares
  • 6% de zone inondée soit 8.428,64 hectares

Les aires protégées subissent chaque année de nombreuses agressions du fait de l’installation anarchique des paysans et des exploitants forestiers. Ainsi, plusieurs hectares de forêts classées ont été dégradés en moins de 10 années.

La faune à l’instar de la flore est l’objet de plusieurs agressions à travers les feux de brousse et le braconnage. Le potentiel faunique est en nette diminution. On note toutefois sur le territoire une végétation giboyeuse.

A part les éléphants et les buffles qu’on retrouve dans la forêt classée, on rencontre par ailleurs plusieurs autres espèces dont les principales sont les biches, les singes, les sangliers, les phacochères…et de nombreux rongeurs sur terroir de la commune de Duékoué